Maison Joseph DrouhinMaison Joseph Drouhin
Maison Joseph Drouhin

Nouvelles du vignoble

06.09.2010
Côte d'Or et Chablis
De retour de vacances, nous avons découvert des vignes presque totalement vérées, en bon état sanitaire et dont le sommet du feuillage (jeunes feuilles) était parfois un peu brun, manifestation tardive du mildiou qui a profité de l'humidité de l'été.
C'est sans conséquence néfaste sur le raisin, ces jeunes feuilles étant peu utiles pour la production de sucre.
Les grappes et grains ont grossi, parfois plus qu'attendu, mais le millerand et la coulure, induits par une météo capricieuse lors de la fleur, tempèrent les rendements attendus.
La maturité a beaucoup progressé cette dernière semaine. Actuellement, compte tenu des prévisions météorologiques, nous pourrions démarrer les vendanges entre le 21 et le 25 septembre.
Comme d'habitude, ce sont les 3 dernières semaines qui feront et déferont le millésime. Rien n'est joué à ce jour.

Oregon
Année tardive, vraiment tardive. A fin août, une majorité de vignes n'avait pas entamé la véraison. Les vignes sont belles, comme toujours à cette époque en Oregon où l'été est marqué par un temps sec et ensoleillé. Les vendanges pourraient démarrer vers le 7 octobre dans les vignes qui produisent pour la première fois et ont une récolte très faible, et vers le 13 octobre pour les autres.
Quels sont les risques ? Si le temps est particulièrement frais et couvert, les raisins pourraient avoir du mal à mûrir totalement. Le mois de septembre de ces dernières années incite pourtant à l'optimisme et les rendements potentiels ont été ajustés à la baisse par un éclaircissage plus sévère qu'à l'ordinaire pour concentrer la production des feuilles dans moins de raisins.
Le bon côté d'une telle situation est que les températures probables vont conserver l'acidité naturelle et le fruité des raisins. Elles éviteront également des richesses en sucre trop importantes et des vins déséquilibrés en alcool.

Philippe J. DROUHIN