Maison Joseph DrouhinMaison Joseph Drouhin
Maison Joseph Drouhin

Santenay

Appellation Village

Cépage :

Pinot Noir.

...
Afficher la suite

Vignoble

Le site : au sud de la Côte de Beaune, un charmant village adossé au Mont de Sène.

Histoire & tradition : ce vieux village était célèbre du temps des Romains par les eaux thermales de sa source, nommées "Santinae aquae", c'est-à-dire "eaux bienfaisantes".

Le sol : argilo-calcaire.

...
Afficher la suite

Viticulture

Densité de plantation : 10000 pieds/ha pour permettre à la vigne de capter aux mieux les messages des terroirs.

Taille : Guyot.

Rendements : 47 hl/ha, volontairement faibles, permettent aux raisins de révéler les nuances de chaque terroir.

Approvisionnement : achat de raisins et de vins auprès de fournisseurs partenaires.

...
Afficher la suite

Vinification

2 à 3 semaines de macération et vinification au total.

- Levures indigènes.

- Température de macération et de fermentation maîtrisée.

Joseph Drouhin recherche la maîtrise totale du processus d'extraction, qui donne de la couleur et de la substance mais ne doit pas se faire au détriment de la finesse et de la typicité.

...
Afficher la suite

Elevage

Type : en fûts dont 10% de fût neuf.

Durée : 12-15 mois.

Provenance des bois : forêts françaises de haute futaie.

Séchage des bois : la Maison tient à maîtriser totalement le séchage de ses bois durant plus de 3 ans, ce qui contribue à l'élégance des vins.

Tout au long du processus, les décisions se prennent essentiellement en fonction des dégustations, pièce par pièce. Ces données sont naturellement complétées par les analyses techniques. Comme pour l'ensemble des vins de la Maison, priorité absolue est donnée à l'expression du terroir au respect de l'effet millésime.

...
Afficher la suite

Dégustation par Véronique Boss-Drouhin

"Un vrai vin de terroir. Une couleur rubis profonde, un nez intense de fruits des bois : mûres, myrtilles, airelles. Une texture souvent tannique lorsque le vin est jeune. Une longue persistance, avec des notes aromatiques qui rappellent la grenadine".

...
Afficher la suite

Millésime

Un vrai régal sur l'ensemble des appellations. Les robes sont assez rouges, couleur rubis, d'une belle intensité mais pas aussi forte qu'en 2003. L'expression aromatique, franche dans la jeunesse, est actuellement un peu réservée. Elle reste classiquement sur les notes de petits fruits rouges. La Côte de Beaune et la Côte de Nuits sont assez homogènes au niveau structure avec un bel équilibre alcool / acidité / tanin. C'est cet équilibre qui rend les vins très élégants. Les tanins sont mûrs, raffinés et se combinent à une jolie fraîcheur, sans astringence, avec un niveau d'alcool dans la moyenne. La gamme des petits villages de Bourgogne, type Chorey-lès-Beaune enthousiasmera l'amateur par son fruit. Les premiers crus et grands crus, sont depuis plusieurs mois fermés. La structure commence à dominer le bouquet et l'expression aromatique. Il serait dommage de consommer ces vins maintenant. Le potentiel de garde des grands crus est certainement de plusieurs décennies mais ils pourront être appréciés avant. 2005 a des similitudes avec certaines caractéristiques des millésimes passés. La richesse des 1990, l'harmonie des 1989 et le bouquet des 1961.

...
Afficher la suite

Service

Température : 16°C.

Consommation : 8 à 15 ans.

...
Afficher la suite