Maison Joseph DrouhinMaison Joseph Drouhin
Maison Joseph Drouhin

Rully Premier Cru

Premier Cru

Cépage :

Chardonnay.

...
Afficher la suite

Vignoble

Le site : aux portes de la Côte d'Or, à quelques kilomètres au sud de Santenay, ce terroir fait partie de la région de Mercurey.

Histoire & tradition : le village de Rully est très ancien, il aurait été défriché en premier par un Romain du nom de Rubilius.

Le sol : strates calcaires de l'ère secondaire qui prolongent celles de Mercurey.

...
Afficher la suite

Viticulture

Densité de plantation : 10 000 pieds/hectare.

Taille : Guyot

Rendements : 51hl/ha, volontairement faibles, permettent aux raisins de révéler les nuances de chaque terroir.

...
Afficher la suite

Vinification

Approvisionnement : achat de raisins et de moûts auprès de fournisseurs partenaires.

Pressurage très lent, pour respecter le fruit. Les blancs passent en fûts directement après débourbage.

...
Afficher la suite

Elevage

Type : en fûts dont 20% de fût neuf.

Durée : 6 à 8 mois.

Provenance des bois : forêts françaises de haute futaie.

Tout au long du processus, les décisions se prennent essentiellement en fonction des dégustations, pièce par pièce. Ces données sont naturellement complétées par les analyses techniques. Comme pour l'ensemble des vins de la Maison, priorité absolue est donnée à l'expression du terroir et au respect de l'effet millésime.

...
Afficher la suite

Dégustation par Véronique Boss-Drouhin

"Le Rully Premier Cru, robe dorée à reflets verts, d'une grande finesse, présente une subtilité d'arômes allant de "fleurs de haie" (acacia, aubépine, chèvrefeuille) à la violette, au citron et à la pêche blanche. Le temps fait apparaître le miel, le coing, les fruits secs. Au palais, il est fruité, d'un fruit vif et rond, gras et long, sans omettre une fraîcheur élégante et caractéristique".

...
Afficher la suite

Millésime

Joli jaune doré, brillant. Les vins sont homogènes. Les arômes sont plutôt mûrs, fruits mûrs plus que floraux, notes de miel et de noisettes grillées. L'ensemble est attractif. Les niveaux d'acidité sont plus faibles qu'en 2004, les degrés d'alcool naturels un peu plus élevés que la moyenne, sans pour autant donner des vins lourds. Les persistances aromatiques sont longues, nettes et assez complexes. A boire.

...
Afficher la suite

Service

Température : 13°C.

Consommation : 2 à 5 ans.

...
Afficher la suite